La mise en commun

“Avant tout, aimez-vous ardemment les uns les autres, car l’amour efface un grand nombre de péchés.”   (1 P 4, 8)

Lors des réunions mensuelles, un temps doit être consacré à la mise en commun des préoccupations familiales, professionnelles, civiques, ecclésiales, les échecs, les découvertes, les tristesses et les joies de chacun.

C’est un des temps forts de l’entraide, durant lequel les couples parlent des événements importants survenus depuis la dernière réunion. Il est important que prédomine l’existence de l’esprit chrétien dans la lecture des événements, en confrontant la réalité de la vie avec l’Évangile.

La mise en commun présuppose une grande confiance réciproque et la certitude de discrétion et l’esprit de secret absolus. Ce qui est révélé dans l’équipe ne doit pas en sortir.

C’est à partir de l’écoute attentionnée de chaque personne que peut naître une amitié authentique et fraternelle entre les membres de l’équipe. La mise en commun reflète la vie des membres de l’équipe qui se réunit au nom du Christ.